En 2010, la communauté internationale découvrait avec effroi Ardi Rizal un bébé indonésien de deux ans accro à la nicotine. Cette attraction régionale fumait près de 40 cigarettes par jour. Il aurait, selon sa famille, commencé à fumer à 18 mois et faisait des crises de colère s’il ne consommait pas ses deux paquets quotidiens.

Après cette révélation, le bambin avait été pris en charge par la commission indonésienne de protection de l’enfance et envoyé en cure de désintoxication. Pendant deux semaines, il a ainsi suivi des séances de thérapie par le jeu à Jakarta. Il est toujours suivi régulièrement par un médecin et tient bon pour la cigarette

Suite en page suivante !
...